Coordonnées

  • Clinique vétérinaire des vergers
    4 AVENUE DE PROVENCE
    05130 TALLARD
  • Tél : 04 92 54 06 77

Actualités

  • En rentrant d'Australie, elle découvre un python dans sa valise

    L’animal avait parcouru une distance de plus de 15 000 kilomètres caché dans les bagages d’une Écossaise. Elle a d’abord pensé qu’il s’agissait d’une blague, mais le python était bien vivant.
  • Salon international de l'agriculture

    Chaque année, il se réinvente et vous permet d’aller à la rencontre des exposants, de découvrir près de 4000 animaux présents sur le salon. Le Salon international de l'agriculture s'installera du 23 février au 3 mars, au Parc des expositions de la porte de Versailles à Paris (15e arrondissement). Il sera ouvert au public tous les jours de 9h à 19h.
  • Un alpaga fait irruption chez un opticien

    Le 18 janvier dernier, l'animal s'était échappé de son enclos avant d'entrer chez un opticien situé à Hennebont dans le Morbihan. Il était resté une trentaine de minutes dans le magasin, observant les montures.
  • Le froid est là, c’est le moment de les aider.

    Jusqu’à 50?% des oiseaux peuvent mourir durant l’hiver, à cause du froid et/ou du manque de nourriture.
    Pour aider les oiseaux à passer cette période difficile, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) d’Ille-et-Vilaine vous donne quelques conseils.
Toutes les actualités

Petites annonces

Vidéos

Comment couper les griffes d'un lapin ou d'un ron
Toutes les vidéos

Grande Bretagne, chiots et chatons ne pourront plus être vendus en animalerie.

La Grande-Bretagne veut interdire aux animaleries la vente de chiens et de chats de moins de 6 mois, pour enrayer l'exploitation et les mauvais traitements, a annoncé le département de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).

 "Ceux qui voudront acheter ou adopter un chiot ou un chaton de moins de six mois devront soit se mettre en relation directement avec un éleveur, soit avec un refuge", a précisé le Defra à l'AFP. Les animaleries ne seront plus autorisées qu'à traiter avec des refuges respectant le bien-être animal ou directement avec les éleveurs. La responsable du refuge londonien pour chiens et chats de Battersea Claire Horton a déclaré que cette loi « assurera un bon départ dans la vie aux animaux de compagnie tant aimés dans le pays ».

Plusieurs consultations publiques réalisées en amont ont montré que 95% de la population était favorable à cette loi.

Cette décision, rend hommage à une chienne sauvé d'une « ferme à chiots » au Pays de Galles en 2013.
Elle est surnommée Lucy's law, la loi de Lucy, en hommage à un Cavalier King Charles Spaniel sauvé d'une « ferme à chiots » au Pays de Galles en 2013. La chienne avait passé la plus grande partie de sa vie dans une cage et n'était plus capable de mettre bas, ses hanches ayant fusionné à cause du manque d'exercice.

Une femme, Lisa Garner, l'avait ramenée chez elle et avait sensibilisé ses concitoyens sur la maltraitance animale via les réseaux sociaux. Un des objectifs de cette nouvelle loi est de «mettre fin aux conditions terribles des élevages de chiots» qui inondent le marché, particulièrement les grands élevages, disposant ou non d'une licence.